Saint-Hyacinthe, entre continuité et renouveau

Une dame positionne son masque juste avant de répondre sur le pas de sa porte, dans le district de Sainte-Rosalie, à Saint-Hyacinthe. Devant elle, l’aspirante à la mairie Marijo Demers et le candidat au poste de conseiller Hernan Restrepo parlent sans attendre de leur programme en 16 pages concocté à la suite d’une tournée de consultation dans chaque quartier de la ville. « On espère que vous pourrez aller voter, c’est moins de quatre citoyens sur dix qui vont exercer ce droit aux élections municipales », dit Mme Demers, cheffe du parti Saint-Hyacinthe unie.

Pour une ville au rythme de la culture: Saint-Hyacinthe unie prend position

La semaine dernière, Mme Nancy Bélanger, directrice générale de Culture Montérégie, interpellait les candidatures de la scène municipale dans sa lettre ouverte : « Élections municipales 2021 : on prend position pour la culture ». Dans sa plateforme électorale, Saint-Hyacinthe unie prend position pour la culture, il s’agit même d’un axe-pilier de notre programme. Nous proposons un élan et souffle d’effervescence pour la culture dans notre ville, ce qui implique de se doter d’une vision : une véritable politique de développement des arts et de la culture, à l’instar de villes comme Repentigny ou Victoriaville, qui ont fait le choix de miser sur la culture et ses retombées économiques significatives, notamment sur le plan du tourisme d’agrément.